Henri Cartier-Bresson : un photographe qui a marqué son siècle

Le passé ne doit pas être oublié, car il nous permet de comprendre le présent. Ainsi, l’histoire a une place importante, et les techniques utilisées pour l’immortaliser sont à promouvoir. Parmi ces méthodes, il y a la photographie. Dans cet art, Henri Cartier-Bresson (1908-2004) a pu se révéler comme une figure importante de son siècle. Les photos qu’il a prises sont pleines d’engagements nourris par les réalités historiques du 20e siècle.  

Qui est Henri Cartier-Bresson ?

Henri Cartier-Bresson est un Français né à Chanteloup, dans la région de Seine-et-Marne. Il est surtout connu pour son œuvre photographique. Mais sa passion pour cet art lui est venue tardivement. Au départ, il se destinait à la peinture.

Ainsi, dans les années vingt, il participe au cours de peinture d’André Lhote pendant un an et demi. Il y découvre le style surréaliste. Cependant, il n’a pas fait long feu, car il trouvait ces cours trop théoriques. Il voulait quelque chose qui reflète mieux la réalité concrète. C’est ainsi qu’il préfère se lancer dans la photographie en 1937. 

Henri Cartier-Bresson, un photographe engagé !

La photographie est un art qui fige les instants et immortalise les événements. Cela nécessite des techniques de prise de vue et des angles de capture appropriés. Une photographie est donc aussi l’expression d’une subjectivité. Elle révèle des aspects de la réalité qu’elle veut faire comprendre au monde. Et ce monde du 20e siècle, justement, souffrira des guerres et des affronts idéologiques. 

Henri Cartier-Bresson va jouer un rôle important dans cet environnement turbulent. En tant que photographe, il capte les souvenirs du siècle. Dès 1937, il réalise un documentaire sur l’aide médicale pendant la guerre civile espagnole. Il ne manque pas de photographier la libération de Paris en 1945. 

Fait prisonnier en 1940 et évadé en 1943, il devient un combattant pour une société plus juste. En 1947, il fonde Magnum Photo. Il s’agit d’une agence de photojournalistes.

La cotation des œuvres d’Henri Cartier-Bresson sur le marché de l’art !

Les photos réalisées par Henri Cartier-Bresson sont estimées entre 90 et 180 000 euros. Malgré cette hypothèse, les acheteurs les prennent parfois à des prix encore plus élevés. La photographie « Derrière la gare Saint-Lazare » de 1932, par exemple, a été vendue 360 000 euros. 

Il a également réalisé des tirages qui sont aujourd’hui estimés entre 20 et 15 000 euros. Par exemple, « Femmes avec un drapeau américain » est estimé entre 1 500 et 2 000 euros. 

Comment Robert Doisneau a su sublimer Paris ?
Jean Marie Périer : le photographe des stars