Quels ont été les plus grands photographes de guerre de notre siècle ?

Héritages humanitaires, témoins des moments historiques auxquels l’humanité a dû vivre pendant de longs mois, voire des années, les photographies de guerre font ressurgir de vives émotions, enfouies au plus profond du cœur. Exposées dans des musées et dans des sites en ligne, les photos qui datent de la première et de la seconde guerre mondiale raniment de lointains souvenirs mémorables. Et elles n’auraient jamais existé sans les dévouements des plus grands photographes de guerre de notre siècle. Mais qui sont-ils ?

Des photographes et héros de guerre

Les plus grands photographes de guerre sont avant tout des héros aussi courageux que les militaires de l’armée. Ils descendent sur terrain et se faufilent au milieu des tranchées pour prendre en photos les différentes scènes, souvent violentes de la guerre. À plusieurs reprises, ils peuvent mettre en péril leur vie et peuvent parfois même être pris pour cible des groupes ennemis.

Eugene Smith, Don McCullin, Patrick Chauvel et Marc Garanger sont ainsi non seulement connus pour les photos de guerre qu’ils ont prises, mais aussi pour leur immense bravoure. Ils sont d’ailleurs rentrés avec quelques blessures un peu partout sur le corps. Certains photographes, moins chanceux comme Gerda Taro, Henri Huet, Gilles Caron, Robert Capa ou encore Dickey Chapelle ont même perdu la vie sur le champ de bataille.

Les plus grands photographes de guerre

Prenant des photographies avant, pendant ou après l’action, les photographes de guerre mettent en œuvre tous leurs talents artistiques pour immortaliser des moments forts de l’histoire. Guerre de Corée, conflit d’Algérie, guerre du Vietnam, guerre d’Ukraine ou encore guerre de Tchétchénie, ils sont nombreux à descendre sur terrain, aux côtés des alliés pour prendre les plus belles prises possibles.

Parmi les hommes photographes les plus connus de notre siècle, on peut citer Stanley Greene, Patrick Chauvel, James Nachtwey, Lorenzo Meloni et Jérémy Lempin. Prêts à tout donner pour obtenir des angles de vue plus précis, ils honorent leur métier plus que jamais.

Des femmes photographes de guerre célèbres

Les hommes sont loin d’être les seuls à se passionner pour le métier de « photographe de guerre ». En effet, certaines femmes s’y lancent également pour apporter leur soutien aux troupes armées et se faire connaître à travers des photographies uniques et authentiques.

Les femmes photographes de guerre les plus célèbres telles qu’Alexandra Boulat, Christine Spengler, Camille Lepage, Laurence Geai, Véronique de Viguerie ou encore Virginie Nguyen Hoang sont aussi douées que les hommes pour prendre différentes photos de scène violente.

Henri Cartier-Bresson : un photographe qui a marqué son siècle
Comment Robert Doisneau a su sublimer Paris ?